Notre histoire
L'A.R.A.P.A.S. est née le 3 décembre 2006, de la volonté d'une poignée d'africains, désireux de donner une certaine visibilté au continent dans la ville d'Aix-en-Provence et les environs. Elle regroupe tous les africains et sympathisants du pays d'Aix-en-Provence, sans distinction d'appartenance idéologique, philosophique et religieuse. L'association ne s'attache qu'aux principes de solidarité, de démocratie, de justice et de paix.

Notre identité
L'ARAPAS est régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle est dirigée par un bureau composé de 15 membres élus par l'Assemblée générale, conformément à l'article 24 de ses statuts. "Je suis invisible, parceque les autres refusent de me  voir" . En 1956, lors du Congrès des intéllectuels et artistes africains, cette problématique était déjà à l'ordre du jour. Il était temps pour l'ARAPAS de "rendre l'ordre invisible, visible". Cette volonté d'union fraternelle est au coeur de notre identité.

Nos objectifs
Nous voulons agir avec l'ensemble de la population du pays d'Aix et d'oeuvrer à l'édification d'une force associative et démocratique qui a pour but:
      
      - D'étudier au mieux les problèmes socio-économiques des africains, pour lutter contre toute forme d'exclusion, d'inégalité et de discrimination liées à l'emploi, au logement, au racisme etc..  
     -
De nouer des relations avec les autres associations du pays d'Aix et de tous les pays, dans le respect mutuel.



Nos valeurs fondatrices, nos convictions
L'ARAPAS compte promouvoir une entente interculturelle et de solidarité entre les adhérents et toutes les populations de la ville d'Aix-en-Provence et du pays d'Aix. L'association s'appuie de ce fait sur les valeurs républicaines en vue d'une intégration totale et parfaite de ses adhérents dans la communauté du pays d'Aix. Nous sommes convaincus ainsi de défendre tous les intérêts matériels et moraux de nos membres et surtout de veiller à la reconnaissance des compétences et talents de tous:

   
   -  A légard de la famille
Sur le principe de solidarité mécanique et de l'entraide mutuelle.

   
   - A légard des professionnels
Nous devons convaincre que nos activités socioculturelles contribuent à une cohésion sociale
     
- A légard de la société
La société française nous a donné. Nous devons le lui rendre. Nous sommes au rendez-vous du carrefour des civilisations universelle du "donner et du recevoir".

Les bénéficiaires
Nous agissons pour le compte de tous les africains du pays d'Aix-en-Provence qui rencontreraient des problèmes de logements,
d' 'emploi et qui sont victimes de pratiques discriminatoires dans tous les domaines de la vie quotidienne.

Recherche
Wole Soyinka, incarnation de la “tigritude”, premier auteur africain et le premier auteur noir lauréat du prix Nobel de littérature..suite
Amadou Hampâthé Bâ
Toute ma vie, je me suis cherché sans me trouver. Je ne saurais me définir moi-même..suite
Visitez Aix-en-Provence. Cliquer sur les photos.
Connexion